L’Avenue du Parisis

Un projet structurant pour le département et pour Val de France

Le projet de l’Avenue du Parisis consiste à aménager une infrastructure routière sous la forme d’une voie multimodale (permettant un partage équilibré entre différents modes de circulation) qui reliera les autoroutes A15 et A1. Il créera ainsi une liaison transversale qui facilitera les déplacements au sein du département et proposera différents modes de circulation. Par exemple, il prévoit la réalisation de 22 km de voies cyclables et une nouvelle ligne de bus, reliant Argenteuil à Roissy, pourrait être mise en service.

L’Avenue du Parisis, longue de 11 kilomètres, traversera les communes de Bonneuil-en-France, Garges-lès-Gonesse, Sarcelles, Groslay, Deuil-la-Barre, Montmorency et Soisy-sous-Montmorency. Elle permettra, entre autres, d’assurer le lien entre les bassins économiques d’Argenteuil et de Roissy, d’améliorer les déplacements et les temps de parcours et de faciliter l’accès aux zones d’emplois de l’Est du Val d’Oise.

L’Avenue du Parisis est un projet important pour le territoire de Val de France. Elle facilitera l’accès des habitants aux différents bassins d’emploi du département, desservira le futur Dôme de Sarcelles et le Triangle de Gonesse et permettra de réduire le trafic routier dans nos centres villes

En 2014, le Conseil Général du Val d’Oise a lancé à Bonneuil-en-France  les premiers travaux de réalisation de l’Avenue du Parisis. Une première portion de cette voie qui à terme permettra de relier les autoroutes  A1 et A15 est déjà ouverte à la circulation, entre Gonesse et le pont de Pierre à Garges-lès-Gonesse. 
A l'automne 2015, une enquête publique concernant la réalisation des 5,5 km de la partie est de l'Avenue du Parisis, entre la RD 301 à Groslay et la RD 84A à Bonneuil-en-France, a été réalisée. Les habitants intéressés par ce projet ont pris connaissance du dossier dans les mairies concernées.