Inauguration de l'école Universalis à Louvres

Le samedi 1er septembre a eu lieu l’inauguration de l’école UNIVERSALIS à Louvres, en présence, de M. le Préfet du Val d’Oise, de M. le sous-Préfet de Sarcelles, de Mme la Députée, de M. le 1er vice-Président du Conseil Régional, de Mme la Présidente du Conseil Départemental, M. Patrick Renaud, Président de la Communauté d'Agglomération et M. le Maire de Louvres.

 

L’opération d’aménagement de la ZAC de l’Éco-quartier, située sur les communes de Louvres et de Puiseux-en-France dans le Val d’Oise, s’inscrit dans le cadre d’un projet global de restructuration et d’extension urbaine de ces deux communes envisagé depuis plus de 12 ans. A l’ échelle intercommunale, l’écoquartier est un projet de très grande envergure qui permet la réalisation de plus de 3 000 logements et qui répond aux besoins locaux de diversification de l’offre de logements. C’est un des projets les plus importants de la grande couronne au nord de Paris.

Au-delà de l’envergure inédite à l’échelle de Roissy Pays de France, ce projet s’inscrit plus largement dans la politique la solidarité de la Communauté d’Agglo envers ses communes membres, notamment auprès de celles qui accueillent la construction de nouveaux logements. Pour accompagner les communes dans la réalisation d’équipements publics structurants au service des nouveaux habitants, à l’image de l’Ecole Universalis, Roissy Pays de France contribue à l’investissement par voie de fonds de concours.

Pour la réalisation de ce groupe scolaire, la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France a versé à la commune un Fonds de Concours pluriannuel de 3,7 millions d’euros sur 4 ans.

 

L’éco-quartier en bref :

L’EPA Plaine de France, la CA Roissy Pays de France et les deux communes sont parvenues à la définition d’un objectif partagé : réaliser un éco-quartier reliant les deux communes en vue d’accueillir, à terme, plus de 3 000 nouveaux logements.

Cet objectif se décline de la façon suivante :

  • Créer un éco-quartier de plus de 3 000 logements (dont 25 % de logements sociaux et 5 % de logements spécifiques (étudiants, personnes âgées, etc
  • Favoriser l’émergence d’un nouveau pôle urbain central et structurant autour du quartier de la gare de Louvres
  • Favoriser la densification et la mixité d’usage de ce quartier (coexistence de logements, commerces de proximité et services)
  • Articuler ce nouveau pôle urbain à son environnement régional en améliorant la liaison entre l’éco-quartier et la plateforme de Roissy et en développant la desserte et les modes de transports
  • Assurer un niveau d’équipement performant et optimisé
  • Créer un nouveau concept urbain fédérateur.

Le projet de programme global prévisionnel de construction de la ZAC prévoit également la création d’environ 20 000 m² de commerces, services et activités et le développement d’équipements publics pour répondre aux besoins des nouveaux habitants ou usagers :

  • Création d’un groupe scolaire et un centre de loisirs
  • Création d’un équipement petite enfance
  • Restructuration du pôle gare de Louvres
  • Le doublement du passage de la RD 184 sous la voie ferrée (de 1 voie à 2 x 1 voies)
  • Un square urbain
  • La réalisation de voiries primaires et secondaires sur tout le secteur et des places publiques

Le barreau de liaison de Louvres à la Francilienne dont la CARPF est maître d’ouvrage temporaire avec le concours du Conseil Départemental 95, de la Région IDF, et des aménageurs des deux ZAE (Bois du Temple et Butte aux Bergers) – Pour mémoire : 11 700 000 € HT dont 1 927 000 € financés par la Région IDF (GP3), 1 350 000 € financés par les aménageurs des ZAC Butte aux Bergers et Bois du temple, 3,3 millions € par le CD 95 et 5,2 millions par la CARPF.