Les entretiens avec les communes sont réalisés

Au regard de la complexité du diagnostic, il est primordial de bien appréhender les attentes des communes afin d’abonder les objectifs et vérifier en continu, pendant toute la démarche, la cohérence des travaux en cours avec les attentes.

Recenser les projets et les ambitions des communes constitue une étape clé. Il existe plusieurs niveaux pour les documents d’urbanisme : le SDRIF au niveau régional (Schéma Directeur de la Région Ile-de-France), le SCOT pour le niveau intercommunal (sur un périmètre qui doit être arrêté par les Préfets du Val d’Oise et de Seine-et-Marne), le Plan Local d’Urbanisme pour le niveau communal. L’articulation est la suivante : Le PLU doit être en compatible avec le SCOT qui doit l’être avec le SDRIF.

Les 42 communes de Roissy Pays de France ont d’ores et déjà été consultées sur leur souhait de créer un PLU intercommunal et se sont exprimées, unanimement contre. En effet, le PLU fixe le réglement d’urbanisme applicable aux permis de construire. Les élus municipaux souhaitent pouvoir maîtriser ce niveau de décision.

À cette fin, des entretiens bilatéraux avec les maires des villes incluses dans le périmètre ainsi qu’avec les autres acteurs principaux. Un groupe de travail technique avec les partenaires institutionnels a été installé pour partager leur expertise, leurs données ou connaissances. Ces échanges se poursuivront tout au long de l’élaboration du SCOT, notamment dans le cadre de la concertation.

Les chiffres

Entretiens bilatéraux (commune / agglo) menés par 8 élus + 6 techniciens.

5 heures par commune de l'entretien à la restitution.

42 rendez-vous.

1 guide d'entretien-cadre composé de :

  • 15 questions générales