Les objectifs du SCOT

Approuvé avec 74 voix pour et 3 abstentions lors du conseil communautaire du 19 décembre 2019, le SCoT a permis de finaliser le projet de territoire de l’agglomération au travers des trois orientations fondatrices, chacune déclinée en objectifs, qui ont été traduites dans le Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) :

 

1. La compétitivité et l’attractivité au service de l’autonomie et du rayonnement du territoire

  1. Affirmer durablement le territoire comme un moteur majeur de la compétitivité de l’Ile-de-France et de la France
  2. Consolider le moteur économique du Grand Roissy autour de l’écosystème aéroportuaire
  3. Maintenir un rythme de création d’emplois soutenu et favoriser l’ancrage des entreprises
  4. Structurer une offre d’équipement de formation et d’enseignement supérieur, adaptée aux besoins des entreprises et au service des habitants

 

2. Un territoire inclusif et solidaire qui permet l’accomplissement de tous les parcours de vie et garantit la qualité de vie au quotidien

  1. Affirmer la vocation de chaque commune au sein d’une armature multipolaire garante de la complémentarité dans le respect de l’identité de chacune des communes
  2. Offrir un logement accessible et abordable pour tous
  3. Promouvoir une offre d’équipements, de services et de commerce, cohérente avec l’armature territoriale, garante de la complémentarité et de la proximité
  4. Faire de l’accès à la formation un levier majeur pour concilier attractivité métropolitaine, cohésion sociale et territoriale et l’accès à l’emploi
  5. L’organisation des mobilités internes : garantir les équilibres territoriaux et l’accès à la mobilité pour tous

 

3. Un territoire qui concilie son ambition de développement avec une exigence de valorisation du cadre de vie et de préservation des ressources communes

  1. Concilier préservation des ressources et développement urbain
  2. Révéler et restaurer la trame verte et bleue, un atout à part entière du territoire
  3. Protéger les habitants des risques et des nuisances : une exigence de qualité de vie et de santé publique
  4. Les espaces agricoles : un équilibre à trouver entre valorisation de l’activité agricole et nécessité du développement