Didier Vaillant sur l'Administration

le 4 janvier 2017

Premier Vice-président chargé de la délégation générale, des ressources humaines, de l'administration générale et de la mutualisation et Conseiller municipal de Villiers-le-Bel

"En 2017, le Conseil Communautaire choisira des compétences dites « d’intérêt communautaire », afin de délimiter sur des secteurs précis la ligne de partage entre les actions qui relèvent de l’intercommunalité et celles qui relèvent des communes.

La définition de l’intérêt communautaire lié aux compétences optionnelles et facultatives est un dossier majeur car les décisions engageront l’agglomération et ses communes membres pour plusieurs années.

L’esprit des élus est d’examiner ce qui était fait jusque-là sur les 3 anciens territoires (CA Roissy Porte de France, CA Val de France et les 17 communes de Seine-et-Marne) dans les services et équipements publics et de proposer le bon niveau d’intervention municipal ou intercommunal au regard des besoins de proximité, d’une nécessaire harmonisation des pratiques et du rayonnement à donner. L’objectif premier reste l’amélioration du quotidien des usagers dans le cadre de l’intérêt général et de l’efficience du service public.

Les transferts de compétences à l’agglomération, à des syndicats intercommunaux spécialisés ou la rétrocession aux communes auront un impact sur les personnels employés par les collectivités. Ce point est étudié par les élus et la direction avec toute l’attention requise pour mesurer les conséquences individuelles et collectives. Ce dossier est au cœur du dialogue social avec les représentants des personnels et instances paritaires qui sont fréquemment consultées."

 

Retrouvez l'interview de Didier Vaillant dans le Com'Agglo n°2 de Janvier 2017