Une nouvelle expo au musée ARCHÉA "Les petits pots dans les grands" !

le 16 novembre 2017

© NTE | Musée Archéa

ARCHÉA se penche sur un matériau essentiel pour l'archéologue : la poterie. Cette exposition permettra de mieux comprendre la vie et le travail des potiers des origines à l'époque moderne. A découvrir jusqu'au 20 mai 2018 !

L'exposition

40 tonnes de poteries : c’est la quantité impressionnante de céramique retrouvée par les archéologues dans la vallée de l’Ysieux, au nord de Paris, en 20 années de recherches. Ce matériau, façonné par l’homme du passé, fréquemment retrouvé aux cours des fouilles, nous renseigne sur différents aspects de la vie quotidienne, autant dans l’Antiquité qu’au Moyen Âge.

En Île-de-France comme dans beaucoup d’autres régions, une production locale de céramiques est attestée aux périodes antique et médiévale. Les sites antiques de Beaumont-sur-Oise, Villeparisis, Mareuil-lès Meaux ou la Boissière-École en attestent. Sur le territoire du Pays de France, le site antique d’Écouen/Saint-Brice, puis au Moyen Age, le centre de production céramique millénaire de la vallée de l’Ysieux notamment autour du village de Fosses complètent véritablement les connaissances. À chaque période, les fouilles archéologiques mettent au jour des productions locales, plus ou moins de qualité et des productions importées, symboles de l’évolution et de l’importance de certaines modes.

L’exposition propose d’aborder, à travers les différentes étapes de la production d’une céramique, l’activité potière du Pays de France aux périodes antique et médiévale, ses liens et ses échanges avec le reste du territoire local ou national. Après avoir découvert divers témoins historiques et archéologiques des potiers, le visiteur plongera dans un atelier de potier médiéval. Il va parcourir ainsi les quatre étapes de la fabrication d’une poterie : les argiles et l’origine de la production, puis le façonnage et la décoration d’un pot, sa cuisson avec l’évolution des fours de potier, enfin la commercialisation et ses aléas.

La présentation fera la part belle à l’expérience et à l’immersion dans l’atelier d’un potier médiéval reconstitué à partir des données archéologiques. Illustrations grandeur nature, outils multimédia, dispositifs interactifs et un riche programme dédié d’activités, de rencontres avec des potiers et de démonstrations, au cours desquelles chacun pourra mettre la main à l’argile, seront au cœur de cette nouvelle exposition.

Exposition en partenariat avec l'Inrap , l'association JPGF de Villiers-le-Bel  et la Poterie des Grands Bois.

Elle bénéficiera de prêt des institutions suivantes : Le musée départemental de la céramique à Lezoux (Puy-de-Dôme), le musée Bargoin à Clermont-Ferrand, le MuCEM à Marseille, le musée du Louvre, le musée national de la Renaissance  à Écouen, le musée des Antiquités à Rouen, l’archéosite de Montans (Tarn), le musée du Berry à Bourges, le musée d’art et d’archéologie de Guéret, le Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim en Moselle, le musée d'art et d'archéologie de Senlis, le service archéologique interdépartemental 78/92 , le Service régional d’archéologie d’Île-de-France /Inrap, l’unité archéologique de Saint-Denis, la ville de Paris , le Musée Archéologique Départemental du Val-d’Oise  à Guiry-en-Vexin, le département de Seine-Saint-Denis et les amis du château de Brie-Comte-Robert.

En lien avec l'exposition :