COVID-19 : Les actions sociales pendant le confinement

Sur le plan national et local, plusieurs actions sociales sont mises en place en cette période de COVID-19. Il est important de pouvoir continuer à apporter une aide juridique, sociale et psychologique aux habitants de l'agglomération.

À l'échelle nationale

  • VIOLENCES ENVERS LES ENFANTS

    Pour signaler un comportement abusif, vous pouvez composer le Numéro vert 119 ou vous rendre sur la plateforme en ligne pour recueillir les situations.

     

  • VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

    Pour signaler un comportement abusif, vous pouvez composer Numéro vert 3919 ou vous rendre sur la plateforme en ligne pour déclarer anonymement et gratuitement 7/7j et 24/24h. Un dispositif de "relais d'alerte" en pharmacie a également été mis en place pour signaler les violences conjugales : 22.000 pharmacies ont reçu ce 3 avril la procédure pour accueillir et aider les victimes de violences, en augmentation depuis la mise en place du confinement.

À l'échelle du territoire

  • CONSULTATIONS JURIDIQUES

    Les consultations juridiques du Maître Olejniczak sont toujours effectives en cette période de confinement.

    Plus d'informations

  • Des offres de services portées par le CIDFF 95

    VIOLENCES CONJUGALES

    Suite à la proposition de Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes et de lutte contre les discriminations, un "Points d'information éphémères" a été mis en place pour accueillir les femmes victimes de violences dans les centres commerciaux, le temps du confinement.

    INFORMATION JURIDIQUE

    Le CIDFF 95 a également ouvert une permanence d'information juridique, du lundi au vendredi de 12h à 17h au centre commercial d'Aéroville, à Roissy-en-France, juste à côté du magasin Auchan. Toutefois cette permanence ne peut être réservée qu'aux personnes de proximité, car ce déplacement est autorisé dans le cadre de "déplacements pour effectuer des achats de première nécessité".

    PERMANENCES TÉLÉPHONIQUES D'INFORMATION JURIDIQUE, DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

    Les usagers, qui le souhaitent, peuvent continuer à bénéficier des permanences téléphoniques d’information juridique, de soutien psychologique et d'accompagnement social. Il suffit pour cela d'adresser un mail ou de laisser un message téléphonique au ‪01 30 32 72 29‬ en nous indiquant votre nom, prénom, n° de téléphone et objet de la demande (juridique, psy. ou social).
    Les mails et messages téléphoniques sont traités dès leur réception et les usagers sont rappelés dans la journée, du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00. 

    L’UNION RÉGIONALE SOLIDARITÉ FEMMES EN ÎLE-DE-FRANCE

    L’Union Régionale Solidarité Femmes en Île-de-France met en place un dispositif d’accueil et d’hébergement pour les femmes devant fuir les violences avec leurs enfants. Pour le département du Val-d’Oise, les victimes peuvent joindre le dispositif :

    • par téléphone : 01 84 24 42 34
    • par SMS : 06 33 84 97 84
    • par mail
  • UDAF 95

    L’UDAF 95 propose une permanence téléphonique assurée par une médiatrice familiale, dans les situations suivantes:

    • parent séparé et tenu éloigné de son enfant,
    • cohabitation et conflit intra familial,
    • questions sur les procédures au TI,
    • droits de visite et d’hébergement,
    • pension alimentaire,
    • problèmes financiers et matériels, etc

    Corinne DAOUI

    06 07 31 05 56

  • La Caisse d’Allocation Familiale du Val-d’Oise

    En début de confinement, le Gouvernement a annoncé que :

    • le versement des aides sociales par la CAF sera assurée
    • la continuité des droits sera garantie

    Ce dispositif aura un caractère exceptionnel et subsidiaire, les aides de la Caf interviendront pour compléter celles attribuées par le Département,
    via les Maisons de solidarités (MDS) et les communes, via les CCAS, compétents en matière d’urgence sociale.
    Les situations de monoparentalité, de handicap et de décès sont considérées comme des priorités dans le cadre du dispositif AFI d’urgence de la branche famille.

    Toute personne dans l’incapacité de renouveler sa déclaration trimestrielle auprès de la CAF verra le versement des prestations auxquelles elle avait droit automatiquement renouvelé. Sont ainsi concernés : le RSA, l’AAH, l’AEEH et l’ensemble des aides sociales versées sous condition de ressources par la CAF.

    Les aides au logement seront automatiquement maintenues.

    Télécharger le communiqué de presse

    En interne, tous les services seront mobilisés pour repérer et orienter les familles en difficulté vers les travailleurs sociaux de la CAF.

    Pour vos courriers CAF 95:  

    • CAF Cergy 95000 - Quartier de la Préfecture, 2 place de la Pergola - 95018 Cergy-Pontoise Cedex
    • CAF Sarcelles 95200 - 43 avenue Marius-Delpech - 95200 Sarcelles

     

    Le Gouvernement a annoncé le 15 avril 2020 une aide exceptionnelle de solidarité

    Une aide exceptionnelle de solidarité sera versée automatiquement, une seule fois, à partir du 15 mai, aux familles et aux personnes les plus modestes : 

    • Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) percevront une aide de 150 €, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge de -20 ans ;
    • Toutes les familles bénéficiaires des aides personnelles au logement qui ne perçoivent pas le RSA ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS) bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge de -20 ans.

    Les CAF, les Caisses de MSA et le Pôle Emploi sont chargés de verser cette aide qui concernera 4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants.

    Si vous êtes concerné(e), vous n’avez aucune démarche à réaliser. Vérifiez simplement que vos coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour, dans votre espace « Mon Compte », rubrique « Consulter ou modifier mon profil ». 

    A noter : si vous êtes étudiant(e), des dispositions seront présentées par le gouvernement dans les prochains jours.

    Pour un foyer bénéficiaire des APL
    (hors bénéficiaires du RSA ou de l’ASS)

    Personne seule ou en couple avec :

    • 1 enfant : 100 €
    • 2 enfants : 200 €
    • 3 enfants : 300 €
    • 4 enfants : 400 €
    • Etc…   

    Pour un foyer bénéficiaire RSA ou ASS

    • Personne seule ou en couple  150 €

    Foyer avec

    • 1 enfant : 250 €
    • 2 enfants : 350 €
    • 3 enfants : 450 €
    • 4 enfants : 550 €
    • Etc…   
  • La Caisse d’Allocation Familiale de Seine-et-Marne

    En début de confinement, le Gouvernement a annoncé que :

    • le versement des aides sociales par la CAF sera assurée
    • et la continuité des droits sera garantie

    Ce dispositif aura un caractère exceptionnel, les aides de la Caf interviendront pour compléter celles attribuées par le Département, via les Maisons de solidarités (MDS) et les communes, via les CCAS, compétents en matière d’urgence sociale.

    Les situations de monoparentalité, de handicap et de décès sont considérées comme des priorités dans le cadre du dispositif AFI d’urgence de la branche famille.

    Toute personne dans l’incapacité de renouveler sa déclaration trimestrielle auprès de la CAF verra le versement des prestations auxquelles elle avait droit automatiquement renouvelé. Sont ainsi concernés : le RSA, l’AAH, l’AEEH et l’ensemble des aides sociales versées sous condition de ressources par la CAF.

    Les aides au logement seront automatiquement maintenues. 

    Télécharger le communiqué de presse

    Le Gouvernement a annoncé le 15 avril 2020 une aide exceptionnelle de solidarité

    Une aide exceptionnelle de solidarité sera versée automatiquement, une seule fois, à partir du 15 mai, aux familles et aux personnes les plus modestes : 

    • Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) percevront une aide de 150 €, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge de -20 ans ;
    • Toutes les familles bénéficiaires des aides personnelles au logement qui ne perçoivent pas le RSA ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS) bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge de -20 ans.

    Les CAF, les Caisses de MSA et le Pôle Emploi sont chargés de verser cette aide qui concernera 4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants.

    Si vous êtes concerné(e), vous n’avez aucune démarche à réaliser. Vérifiez simplement que vos coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour, dans votre espace « Mon Compte », rubrique « Consulter ou modifier mon profil ». 

    A noter : si vous êtes étudiant(e), des dispositions seront présentées par le gouvernement dans les prochains jours.

    Pour un foyer bénéficiaire des APL
    (hors bénéficiaires du RSA ou de l’ASS)

    Personne seule ou en couple avec :

    • 1 enfant : 100 €
    • 2 enfants : 200 €
    • 3 enfants : 300 €
    • 4 enfants : 400 €
    • Etc…   

    Pour un foyer bénéficiaire RSA ou ASS

    • Personne seule ou en couple  150 €

    Foyer avec

    • 1 enfant : 250 €
    • 2 enfants : 350 €
    • 3 enfants : 450 €
    • 4 enfants : 550 €
    • Etc…   
  • Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val-d’Oise

    L’accueil physique est suspendu, mais l’accueil téléphonique est maintenu dans chaque Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Les équipes des MDPH restent donc mobilisées, mais le traitement des demandes peut prendre plus de temps.

     

    Puis-je toujours faire une demande à la MDPH ?

    Il est toujours possible de déposer une 1ère (ou nouvelle) demande en remplissant le formulaire de demande d’aide à la MDPH :

    À l’appui de la demande, le certificat médical de moins d’un an est accepté.

    Pour les demandes de renouvellement ou de révision, il n’est pas nécessaire de produire un justificatif d’identité et de domicile, sauf si ce dernier a changé.

    Pour plus d’information, consultez la foire aux questions

  • MDPH de Seine-et-Marne

    L’accueil physique est suspendu, mais l’accueil téléphonique est maintenu : à un 1er niveau par la plateforme téléphonique du département puis à un 2ème et 3ème niveau par l’équipe d’accueil de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Le numéro de téléphone est inchangé.

    Les équipes des MDPH restent donc mobilisées, mais le traitement des demandes peut prendre plus de temps.

    Vous pouvez consulter le site internet de votre MDPH pour avoir plus d’informations

  • Service Social Départemental le Val-d’Oise Est

    L’ensemble des Territoires d’Intervention Sociale et Médico-Sociale est fermé. Une équipe pluridisciplinaire accueil téléphonique est disponible par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h : 

    • Pour joindre le territoire de : Garges, Villiers, Arnouville, Goussainville et Gonnesse : 01 34 33 81 81
    • Pour joindre le territoire de : Sarcelles : 01 34 33 58 40

    Si vous êtes déjà suivis, tous les travailleurs sociaux, restent en lien  avec vous et font le point sur votre suivi.

    Permanences téléphoniques tous les jours pour  :

    • Urgence alimentaire
    • Violences conjugales
    • Protection de l’enfance
    • Rupture d’hébergement - Mise à l’abri

    Entretiens et constitution des dossiers administratifs se font par téléphone.

  • Service Social Départemental le Val-d’Oise Est : T.I.S.M.S* / S.S.D** / Mission Insertion pour le Val d’Oise Est de la CARPF

    *Territoire d'Intervention Sociale et Médico- Sociale

    ** Service Social Départemental

    • Les allocations sont maintenues.
    • Les expulsions locatives, les ruptures d’énergie sont repoussées de deux mois et le plan hivernal des sans-abris est maintenu.
    • Les restos du cœur restent ouverts.

    Droits RSA :

    Les droits RSA signifiés, suspendus ou radiés avant la crise sanitaire, peuvent être rétablis, vous pouvez faire une demande en contactant votre service instructeur (celui qui traite habituellement votre RSA) ou la mission insertion par mail

    • Le rétablissement des droits est effectif durant 3 mois avec contrat d’insertion et motif d’accompagnement social, c’est ensuite  le service social (votre service instructeur) qui reprend le relais.
    • Pendant la crise, les nouvelles demandes RSA en ligne sont traités et le dossier instruit.
    • La déclaration trimestrielle « obligatoire » est rendue non obligatoire ponctuellement.
  • Maison Départementale des Solidarités de Mitry-Mory

    En cette période de confinement, la Maison départementale des solidarités continue d’assurer ses missions prioritaires, en favorisant au maximum le contact téléphonique et mail avec les personnes en accompagnement M.D.S. Elle reste joignable au numéro d'urgence : 06.80.24.86.00.
     

    Pour la PMI-PE, des séances de vaccination sont mises en place et les parents contactés directement par nos services.

    Des rendez-vous pour des situations particulières (contraception en urgence, grossesse à risque, sortie d’hôpital ou de maternité identifiée comme à risque, …) peuvent être pris au numéro d’urgence M.D.S. : 06.80.24.86.00.

Dernière mise à jour : 23 avril 2020

Actualités