La carte des bruits

Sur ce territoire marqué par la présence de deux aéroports et de la densité exceptionnelle des infrastructures de transports, Roissy Pays de France a souhaité se saisir de cette question environnementale en adhérant à l'association Bruitparif.

Bruitparif est un centre d'évaluation technique de l'environnement sonore qui remplit trois missions d'intérêt général :

  • l'observation du bruit en Île-de-France : Bruitparif s'intéresse à différents types de bruit tels que ceux liés à la circulation routière, au trafic aérien, au trafic ferroviaire, aux activités commerciales, industrielles ou de loisirs, à la vie locale ;
  • l'accompagnement des acteurs franciliens à la prise en compte du bruit dans les politiques publiques ;
  • l'information et la sensibilisation

Pour évaluer le bruit dans l'environnement, Bruitparif fait appel à différentes techniques complémentaires entre elles, à savoir la mesure, la modélisation et les enquêtes. Toutes ces mesures sont répertoriées sur des cartes ci-dessous.

Une cartographie de bruit, pourquoi ?

La directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l'évaluation de la gestion du bruit dans l'environnement demande à toutes les grandes aires urbaines (les agglomérations de plus de 100 000 habitants) de réaliser, à brève échéance, une cartographie stratégique du bruit sur leur territoire.

Cette directive a été transposée en droit français et codifiée dans le code de l'environnement.

L'objectif des cartes de bruit est principalement d'établir un référentiel, à l'échelle de grands territoires, qui puisse servir de support aux décisions d'amélioration ou de préservation de l'environnement sonore.

Dernière mise à jour : 13 février 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?