La ligne 17 du Grand Paris Express

La ligne 17 du métro de Paris est une ligne en projet du réseau métropolitain du Grand Paris, qui desservira notamment l'aéroport du Bourget, le Triangle de Gonesse, le T2 et le futur T4 de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle.

La ligne 17 Nord doit être mise en service selon trois horizons :

  • jusqu’au Bourget Aéroport en 2024,
  • jusqu’au Triangle de Gonesse en 2027,
  • jusqu’au Mesnil-Amelot en 2030.

En parallèle, la Société du Grand Paris a initié la mise en place d’études permettant de définir un projet d’aménagement des abords des gares. Ces aménagements devront permettre des échanges optimaux entre les réseaux ferrés et l’espace public environnant. Roissy Pays de France pilote le projet d’aménagement du futur pôle gare du Mesnil-Amelot, tandis que les projets de pôles du Triangle de Gonesse et du terminal T2 sont pilotés respectivement par Grand Paris Aménagement et ADP.

Plus d’infos

Les élus du Grand Roissy se sont mobilisés pour le maintien de la ligne 17

En 2017, recherchant des économies sur le projet de Grand Paris Express, le gouvernement envisage de renoncer à réaliser la section de la ligne 17 reliant le Bourget au Mesnil-Amelot, c’est-à-dire la seule section du métro automatique desservant le territoire de l'Agglo.

Le 12 octobre, une délégation d’élus a été reçue à Matignon par le Conseiller technique Transports du Président de la République et du Premier ministre. N’ayant pas obtenu les garanties suffisantes sur le respect du tracé et des délais des lignes 16 et 17, Patrick Renaud avait demandé une entrevue avec le Premier ministre.

Le 24 octobre, aucune réponse n’avait encore été reçue, il a donc été décidé de manifester à nouveau près de Matignon le 25 octobre.

Le 23 novembre, les élus et acteurs économiques du Grand Roissy se sont rendus dans les gares du territoire du Grand Roissy afin de défendre les futures lignes 16 et 17 du métro Grand Paris Express. Ils sont présents pour rencontrer les usagers, distribuer des flyers et faire signer une pétition.

L’arbitrage final par le président de la République, maintes fois reporté, a finalement été rendu en février 2018 : la ligne 17 a été maintenue, mais son calendrier décalé (en 2030 pour la dernière section, jusqu’au Mesnil Amelot).

Dernière mise à jour : 09 juillet 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Actualités