L'interview de Chloé Guennou

Découvrez l'interview de Chloé Guennou, fondatrice de l'application BavAR[t]

L'art et le numérique grâce à BavAR[t]

Quel est le but de votre entreprise ?

Véritable Pokémon’Go de l’art et de la culture, BavAR[t] propose une cartographie des expériences en réalité augmentée à expérimenter près de soi. Pour chaque expérience, les joueurs collectent des points, échangeables contre des biens culturels et artistiques. Pérenne, BavAR[t] offre aussi la possibilité de rapidement mettre en ligne sa propre expérience de RA, supprimant ainsi les contraintes techniques du développement d'applications éphémères.

L’application sera sur les plateformes de téléchargement à partir du mois de mars !

Votre rôle principal à la création de l’application ?

Je m’occupe de toute la partie technique et artistique du projet (codage, base de données,archtecture, création 3D)

Qu’est-ce qui vous a amenée à entreprendre ?

J’avais une idée en tête avec le co-fondateur Yannick Pazzé, j’avais envie d’avoir une création personnelle, mon propre « bébé » et d’être la tête d’un projet que j’ai monté à partir de zéro. D’une idée, une application mobile.

En un mot, être cheffe d’entreprise pour vous, qu’est-ce que ça représente ? 

Responsabilité, depuis que j’ai lancé mon application, la responsabilité est le mot qui qualifie mon rôle de cheffe d’entreprise et de conceptrice. Il faut être sans cesse à l’affût de tout et surtout mener le projet sur plusieurs niveaux et domaines comme la gestion des collaborateurs, la comptabilité, l’organisation, le perfectionnement, la gestion générale de BavAR[t]. Mon but ultime est de mener à bien mon projet.

Être une femme entrepreneuse, atout ou inconvénient ?

Aujourd’hui être une femme entrepreneuse est un grand atout, la société pousse les femmes à entreprendre en leur apportant une aide considérable avec des programmes dédiés aux femmes entrepreneuses, des prix et des concours. La femme est mise en avant, j’ai pu faire partie de la première promotion source pour les femmes entrepreneuse de Créatis à Paris en 2021, qui m’a aidé dans ce projet et aussi la l'incubateur Emergys de la technopole de Quimper.

Quel est l’impact de ce choix dans votre vie privée ?

L’impact dans ma vie privée est énorme, à côté de ma startup, j’ai un emploi. Gérer ma start-up, c’est prenant et ça impacte toute ma vie privée.

Pour quelles motivations avez-vous choisi l’incubateur de la Station numixs ?

Essentiellement parce que l’incubateur de la Station numixs s’est montré enthousiaste à l’égard de mon projet, m’a fait part des différentes relations possibles dans le territoire nord de Paris, avec notamment des entreprises et des institutions intéressées par mon projet. Les personnes de l’incubateur se sont montrées motivées et c’est ce qui a fait que j’ai choisi l’incubateur de la Station numixs.

Dernière mise à jour : 08 avril 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?