Taxis communautaires à destination des établissements de soins

Le dispositif des taxis communautaire a été mis place en 2013 sur 19 communes valdoisiennes de la CARPF. Il a été étendu à 4 communes de Seine-et-Marne en janvier 2020, et devrait être étendu aux 17 communes seine-et-marnaises de la CARPF courant 2020.

Il permet aux habitants des communes mal desservies par les transports en commun d’accéder en taxi, après autorisation délivrée par le Maire de la commune et réservation préalable auprès d’un artisan taxi, aux principaux établissements de soins fréquentés par les habitants du territoire.

Le fonctionnement du service

  • Seuls les trajets à destination de certains hôpitaux et centres de soin (listes ci-dessous) sont autorisés par le règlement intérieur. Ces hôpitaux couvrent la très grande majorité de la demande exprimée par les administrés depuis plusieurs années.
  • Service assuré de 9h à 17h tous les jours sauf dimanches et jours fériés.
  • Les courses sont prises en charge par les taxis communautaires uniquement si la sécurité sociale refuse la prise en charge des frais de transport.
  • La souche du carnet « Taxi » doit être impérativement vérifiée par l’usager avant signature. Le nombre de courses est limité à 6 par mois et par personne. Tout dépassement sera facturé à l’administré par la communauté d’agglomération. Le tarif forfaitaire est de 6 euros dont les administrés doivent s’acquitter pour chaque trajet.

Les personnes souhaitant bénéficier du tarif communautaire, devront être en possession :

  • soit d’une autorisation signée par le maire de leur commune, valable pour un voyage, sous forme de bon (copie transmise à la Communauté),
  • soit d’une carte d’accès, délivrée par la Communauté d’Agglomération après avis favorable du maire de leur commune, valable pour plusieurs voyages sur une période limitée dans le temps.

Dernière mise à jour : 09 juillet 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?